C’est une amande

Amère et douce

Dont le cœur éventré

Pleure une nef rousse

Une nef excentrée

Étrave à fond de cale

Abritant sans y voir

Des fossiles d’opale

 

 

C’est le monde à l’envers

Voiles sens dessus dessous

C’est la fin c’est le trou

 

 

Des méduses diaphanes

Enrubannent

D’ennuis

Quelques nuits

Océanes

 

 

Le vaisseau est coulé

Et sa quille offre à tous

Une épave naufragée

 

 

 

 

 

"Naufrage" lu par Jeannine Dion-Guérin : naufrage4_mp3

(Extr. de L'Amande douce amère)