Les hommes sont pétales
Ils fleurissent en mars

et périssent en mai
Si brève leur durée
Si durable leur mort...

De conflits en discorde
de discordes en conflit,
voici qu'ils s'étourdissent
Fleurs en verger précaire

Leurs guerres les accueillent,
avant de les faucher
au seuil brisé de leur maison.

Jeannine Dion-Guérin, mars 2015

mise en ligne 8 juin 2015

2015-06-06-0024