à propos de Jeannine Dion-Guérin, A l'ombre du baobab : Rencontre du poète L. S. Senghor aux éditions Editinter (2017)

mail de Nicole Portay, dimanche 21 janvier 2018

Bonsoir Jeannine,

 Permettez-moi tout d'abord de vous souhaiter une riche et fructueuse année à l'image de votre Verbe, dense, intense, et qui appelle à la réflexion !

et je fais le vœu       

        Que l'ange de la paix et la colombe

         unissent leurs flammes jumelles

         pour que la nouvelle année rime avec humanité

 Jeunette en poésie malgré mon âge, je vous ai rencontrée grâce à Michel Bénard et à la SPF et déjà L'écho des nuits m'a fortement interpellée, m'a ramenée à mon vide existentiel qu'inlassablement, après la création d'une famille, j'emplis de l'amour que m'apporte la création et l'univers poétiques ; et grâce à vous et au baobab, je réalise que « tirer du néant signifie créer » ...

 Lorsque je vous lis, je reçois parfois un uppercut émotionnel, comme avec peu de poètes, je reçois le souffle qui me donne l'élan et que je m'emploie à partager dans mes engagements, SPF, déclamations et concerts poétiques ; je le ressens bien notamment en milieu scolaire.

 J'ai passé une partie de l'après-midi avec vous, et je tiens à vous dire qu'à la lecture de votre ouvrage passionnant, A l'ombre du baobab, je deviens plus intelligente (esprit et cœur), et dès les premières lignes, je savais que j'allais partager cette œuvre ! impression sur le vif, je pourrai développer mon senti plus tard.

[...]

Je suis tentée d'enrichir mes concerts poétiques, tissés sur la trame de la poésie et du poète engagés sur le chemin de l'humanisme, par des citations puisées dans A l'ombre du baobab si vous me le permettez bien sûr, en citant votre nom ou celui de L.S.SENGHOR.

 Ma chère Jeannine, je me réjouis de vous avoir rencontrée, les personnes de qualité sont précieuses, et je vous remercie de votre patience à me lire !

 Peut-être nous rencontrerons-nous à CABOURG ou l'AG de la SPF, cependant, n'hésitez pas à me faire signe lorsque vous viendrez dans le Sud !

 Je me permets de vous embrasser chaleureusement,

 Nicole

Nicole Portay

Poétesse

Déléguée BDR de la Société des Poètes Français

www.societedespoetesfrancais.eu

www.societedespoetesfrancais.net