25 décembre 2014

Offre-moi ce oui ... vu par Jean-Paul Giraux

POESIE-SUR-SEINE  No 87 déc 2014_ critique de Jean-Paul GirauxOFFRE-MOI CE OUI, Livre-CD : voix et poèmes Jeannine Dion-Guérin_ musique et guitare Alain Richou_ illustrations Wilfrid MENARD Sous ce titre, qui est également l’un de ses poèmes, JDG nous propose un CD particulièrement réussi, rassemblant une vingtaine de textes illustrés par la guitare d’Alain Richou.Qu’on s’entende bien ! Les poèmes ne sont pas chantés, ils sont dits avec beaucoup de simplicité et de talent par l’auteur (e) et l’accompagnement musical apparaît... [Lire la suite]

28 septembre 2014

Offre-moi ce oui... vu par Casimir Farley

Reçu le 24 septembre 2014 à 15:19 chère Jeannine,Je viens de retirer « Offre-moi » de la boîte à courrier. Première impression: la force du « oui » , pas voulue mais vraiment incarnée dans les textes, me bouleverse...au point que je vais récupérer le souffle avant d'entendre voix et musique.Quelle belle partage de ton oui avec celle de Wilfred Ménard (celle d'Alain m'attend).Casimir Farley, peintre américain    
23 septembre 2014

Offre-moi ce oui... vu par Antoine Houlou

J'ai lu (et entendu) votre livre-album que j'ai beaucoup apprécié, notamment le poème, que Senghor lui-même appréciait, mais également le poème " Autoportrait " qui m'a fait songer, à la lecture, à Nerval. J'ai aussi été très convaincu par la synesthésie que vous avez mise en place avec ce dialogue des arts entre poésie, peinture et musique. Quant à la thématique que vous envisagez pour l'émission, avec grand plaisir. Je me tiens à votre disposition pour fixer une date et je me rendrai dans vos studios avec joie.Bien amicalement,... [Lire la suite]
14 septembre 2014

Offre-moi ce oui... vu par Roland Jourdan

Chère amie poète,Comme souvent, j’ai commencé par feuilleter ton admirable étonnant : « Offre-moi ce OUI » avant d’écouter le CD, permets donc au plumitif rustique et livresque que je suis de l’avoir regretté. Avec ce fond sonore délicat, ta voix plane au-dessus des mots, à l’éventail des pensées, avec les caresses et la rigueur du vent dans la chevelure des frémissants peupliers. Elle module le sens d’un verbe, s’arrête, augmente ou diminue comme pour remplacer la ponctuation et la versification manquant à l’écrit.Ta poétique... [Lire la suite]